Devenir oblat ou oblate

IMG_1844IMG_1849

« Je désire m’offrir au Seigneur »

• Cette parole à la fois si forte et si joyeuse, Gabriella … l’a prononcée lors de la cérémonie de son Oblation (oblation signifie offrande), samedi 27 septembre, durant les premières vêpres de la fête de sainte Lioba. • Après un cheminement de plusieurs années dans la prière et l’amitié avec notre communauté bénédictine, Gabriella a voulu pour toujours devenir Oblate bénédictine de notre famille monastique, dans le désir d’ainsi progresser sur le chemin de l’Evangile, de vivre d’une manière plus profonde sa vie de baptisée et d’en témoigner autour d’elle dans l’Eglise et dans le monde ? • Cette courte mais si intense cérémonie s’ouvrait sur la parole de saint Paul aux Philippiens, texte qui nous invite à nous remettre à la source de la joie véritable, ‘le Seigneur’, et à recevoir sa Paix : « Réjouissez-vous dans le Seigneur … par la prière et l’action de grâce, faites connaître vos demandes à Dieu… et la paix de Dieu, gardera vos cœurs …

• Un dialogue entre l’Abbesse et Gabriella exprime ce que veut dire l’Oblation ; d’une voix ferme, traduisant tout le désir de son cœur, Gabriella répond et s’engage à vivre plus profondément sa vie de baptisée au cœur du monde, à prier fidèlement l’office qu’elle a choisit et à persévérer en ces promesses toute sa vie. • Au milieu de l’Eglise devant l’autel elle dit au Seigneur cette prière : « Accueille moi, Seigneur, selon ta Parole, et je vivrai. Ne déçois pas mon espérance ». Et la communauté va le chanter ensuite avec elle par trois fois. • A la fin de la cérémonie Mère Elaiè lui donne un lumignon, signe de son oblation au Seigneur, et nous chantons ensemble le Magnificat sous le regard bienveillant de la Vierge. • Gabriela était rayonnante et disait quelque chose de la lumière que le Seigneur allume dans une vie. Le lumignon qu’elle gardera chez elle sera pour elle signe que tout vient de Lui, que notre vie est fondée sur Sa miséricorde et celle de nos frères et soeurs. IMG_1854 • La partie réservée aux hôtes de notre petite église était pleine ce jour-là, tant d’amis de Gabriella, plusieurs oblates, comme des hôtes de passage avaient voulu être témoins de ce moment, dire leur amitié ou peut-être venir chercher une lumière sur leur route. Car l’offrande au Seigneur de l’une d’entre nous est un acte qui nous concerne tous, qui a une incidence sur toute l’Eglise et sur le monde. • Tous ont été très touchés par la profondeur de cet engagement qui avait, comme disait un hôte de passage, une coloration « nuptiale ».

les statuts des Oblats

Devenir oblate dans la famille monastique de Sainte Lioba • Oblature vient du mot oblat qui signifie offrande. L’offrande du pain et du vin à l’offertoire de la Messe est désignée par ce mot d’oblats qui prend ici toute sa signification : avec le pain et le vin, celle qui aime le Christ et désire le suivre, se rend entièrement disponible à Dieu en union avec le Christ. • Devenir oblat est une grâce, un appel de Dieu que le chrétien, marié, ou célibataire ou en couple vit dans le monde. Lors d’une visite à une abbaye, lors d’une retraite, nous pouvons être touché par l’esprit qui règne dans une communauté, par sa prière et un désir peut naître d’avoir un lien de communion avec cette communauté pour mieux pouvoir vivre sa vocation de chrétien dans le monde…L’Oblature bénédictine a ceci de spécifique qu’une oblate ne devient pas oblate bénédictine de l’Ordre, mais d’une abbaye ; elle est liée à une communauté librement choisie. Le moine bénédictin Dom Guéranger écrit en parlant des oblats : « Il doit y avoir une attirance sensible pour un endroit précis ». • De tout temps les communautés monastiques ont été entourées de personnes qui désiraient avoir part à leur vie spirituelle profonde, qui aimaient entretenir une communion avec ce monastère en rendant parfois différents services. Les oblats, hommes et femmes de toutes origines, de toutes conditions, offrent à Dieu leur existence par l’intermédiaire d’une communauté monastique choisie. • Les oblates de l’Abbaye sainte Lioba s’engagent, après un temps plus ou moins long de réflexion, de s’unir à la prière de la communauté en priant fidèlement un de leurs offices de la liturgie des heures. • Elles ont à cœur à manifester leur attachement à la communauté en se rendant de temps à autres dans l’Abbaye qui les accueille en priorité. • Elles mènent une vie ordinaire de leur état de laïcs, engagés ou non dans leur famille, dans leur métier, dans la vie sociale en témoignant chacun selon sa grâce propre de sa foi au Christ. • Les oblates entre eux sont unies par un lien fraternel et se retrouvent au moins une fois par an durant quelques jours pour une retraite à l’Abbaye.

Le chemin vers l’Oblature

• Une première connaissance de l’Oblature se fait par la rencontre d’un moine ou d’une moniale, dans le cadre d’entretien ou d’accompagnement spirituel. • Après un temps de murissement, celle qui le désire, peut être accueillie dans l’Oblature avec le consentement de l’Abbesse du monastère. La cérémonie aura lieu pendant un des offices des petites heures. • L’Accueil dans l’Oblature est suivi d’un temps où l’oblate discerne dans la prière, si son désir de vivre d’une manière plus étroite avec la famille monastique de Sainte Lioba grandit. Elle voit régulièrement la responsable des oblats pour réfléchir et discerner ensemble au sujet de cet appel de Dieu de s’engager par l’Oblation. C’est l’Abbesse du monastère qui peut admettre quelqu’un à l’Oblature après avoir consulté les responsables des oblats • La cérémonie de l’oblation a lieu habituellement pendant l’office de Vêpres mais elle peut aussi avoir lieu pendant la célébration de l’Eucharistie.

Engagement des Oblats

• Par l’Oblature l’oblate s’engage à vivre en profondeur sa vie chrétienne et en témoigner par sa vie concrète dans l’Eglise et dans le monde. • L’oblate est fidèle à prier l’Office qu’elle a choisi quotidiennement. • En union avec les moines et moniales de Sainte Lioba elle désire réentendre jour après jour cette parole de Jésus « apprend de moi que je suis doux et humble de cœur » et ainsi fonder sa vie sur cette parole de Saint Benoît : « ne jamais désespérer de la miséricorde de Dieu ».(RB 4,74) • La petite lampe quelle a reçue lors de son Oblature et qui reçoit une place privilégiée dans sa maison, lui rappelle, que comme la Vierge sa vie désire être une vie d’écoute, une vie d’humble services, une vie d’amour jusqu’au bout.

La charte de l’Oblation

• Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, Amen • Aujourd’hui, en la fête de …….., moi ……….n’ayant rien de plus cher que le Christ, je désire m’offrir au Seigneur dans un effort persévérant de conversion évangélique à l’école de la Règle de saint Benoît en lien avec les moines et les moniales bénédictins de l’Abbaye de Sainte Lioba, et de faire rayonner l’esprit de Saint Benoît dans toute ma vie. • -L’oblate pourrait proposer d’ajouter en cet endroit une phrase au texte prévu de la Charte.- • Je demande la grâce de Dieu et la prière des sœurs et des frères ici rassemblés.